L’obésité : un fléau de la société

Les chiffres dévoilés par l’office statistique Eurostat en octobre 2016 dévoilent qu’1 Européen sur 6 est en situation d’obésité. La même statistique constate aussi que Malte représente le pays où se concentre la plus grande proportion d’obèses, avec 26% des individus majoritairement âgés de plus de 18 ans.

L’obésité touche 1 Maltais sur 4

Près de 600 millions de personnes sont touchées par l’obésité dans le monde entier. C’est une maladie qui touche en grande partie le continent européen où 15,9% de la population est concernée. Les mêmes chiffres publiés par l’office statistique Eurostat révèle aussi que 51,6% de la population européenne est en situation de surpoids. Une situation qui varie toutefois d’un pays à un autre.

A Malte, 26% des individus de plus de 18 ans sont touchés par l’obésité, soit 1 Maltais sur 4. L’obésité et aussi un véritable fléau dans d’autres pays européens comme le Royaume-Uni, la Lettonie, l’Estonie ou la Hongrie, à raison de 20%.

Les adultes de plus en plus concernés par l’obésité

obesite-societe-maladie-fleau-sublimestylee.comDe nombreuses études démontrent que plus de la moitié des Européens sont en surpoids ou obèses, dont majoritairement ceux qui habitent les pays méditerranéens. Depuis quelques années, la Grèce, Chypre et Malte sont les trois pays les plus touchés par ce fléau. Une maladie qui touche en grande partie les adultes avec un taux nettement plus élevé comparé aux États-Unis (67%). Aujourd’hui, Malte reste toujours aussi concerné avec l’Andorre et la Turquie, avec un taux d’obésité de plus en plus élevé chez l’enfant de 11 à 15 ans. En effet, les statistiques révèlent qu’1 Maltais sur 3 appartenant à cette tranche d’âge est victime de surpoids ou d’obésité.

Un régime alimentaire de type méditerranéen

La première cause de l’obésité et du surpoids à Malte est attribuée à son régime alimentaire de type méditerranéen. Depuis les années 60, les populations du bassin méditerranéen affichent une consommation importante de graisses, sucres et pâtes. Les terres de la méditerranée produisent toutefois des fruits et des légumes. Mais on trouve également une grande quantité de pain, de volailles et du poisson sur place. A Malte, une consommation excessive de produits à base de farine (pâtes, riz, céréales, pain) et une cuisine notamment à base d’huile, de beurre et de crème sont à l’origine d’un excès de poids chez la majorité de la population, comme vous pouvez le voir ici.

Un manque d’éducation

De nombreuses études confirment que plus l’âge avance chez les Maltais, plus les personnes deviennent de plus en plus obèse. Les statistiques d’Eurostat révèlent un taux qui passe de 5,7% chez les 18-24 ans à 22,1% chez les 65-74 ans. Les personnes âgées de plus de 74 ans constituent une belle exception à cette règle, puisqu’on constate une baisse jusqu’à 17,3% à cet âge. Selon l’office européen des statistiques, le taux d’obésité dans le pays est étroitement lié au niveau d’éducation de chaque individu. Ainsi, 1 personne sur 5 parmi les personnes en surpoids ou obèse ont arrêté les études au collège voire moins. Chez les lycéens, le taux diminue à 16% et jusqu’à 11,5% chez les universitaires.