Château de coton à Pamukkale, Turquie : visite

Aperçu général sur Pamukkale

Pamukkale qui veut dire « château de coton » en langue turque, est un site touristique très original, sur une structure rocheuse en travertin (roche sédimentaire calcaire). Il se trouve au sud-ouest de la Turquie, dans la province de Denizli. Pamukkale (pamuk = coton et kale = château en turc) est également un site unique au monde.

Situé dans la vallée supérieure du fleuve Méandre, à quinze kilomètres au nord-est de la ville de Denizli, il est façonné par la nature qui a créé un féérique « Château de Coton ». En effet, des sources à haute teneur en calcaire qui s’écoulent des entrailles de la montagne et forment au fil des années une structure cohérente de petites vasques de calcaires, sorte de petites piscines. En débordant, ces petites vasques créent de jolies petites cascades pétrifiées, d’un blanc aveuglant. Plus tard, les eaux thermales arrivent à faire apparaître des terrasses formées de matières blanches provenant de ces sources naturelles chaudes. A la suite d’un long processus naturel, ce phénomène laisse donc des couches blanches sur la pierre, donnant ainsi à la montagne une apparence de forteresse de coton ou d’une chute d’eau gelée. Pamukkale n’a rien à envier aux autres sites similaires de la planète, tels que la Mammoth Hot Springs du parc national de Yellowstone, les Pink and White Terraces en Nouvelle-Zélande (détruites par une éruption volcanique en 1886), Egerszalok en Hongrie ou encore Huanglong en Chine.

Les indications thérapeutiques et intérêts archéologiques, touristiques de Pamukkale

Pamukkale est un centre thermal situé dans un cadre qui ne manque pas de charme, près de l’antique station balnéaire d’Hiérapolis. Le site de Pamukkale comporte 17 sources. En général, la température de l’eau varie entre 36°C et 38°C. Un litre d’eau minéral délivre un demi-gramme de carbonate de calcium, avec un contenue minéral total de 2430 mg/l. Vous pouvez utilisées les sources thermales du site à la fois pour les bains et pour boire. Elles sont vivement recommandées pour le traitement des rhumatismes, des désordres digestifs et alimentaires, des maladies cutanées, des troubles gynécologiques, de l’extrême fatigue nerveuse et physique.

Pamukale-chateau-coton

Certains touristes qui barbotaient dans les vasques et la multitude d’hôtels installés sur les hauteurs du site ont failli le faire disparaître dans les années 1990. Ces différents faits empêchaient le calcaire de se déposer et, par conséquent, la régénération du site. Ils détournaient les eaux chaudes calcaires pour alimenter les piscines des motels. Pamukkale est inscrit parmi le patrimoine culturel mondial de l’UNESCO qui a aidé la Turquie à prendre des mesures draconiennes pour restaurer le site. Ce qui a permis de créer des espaces verts à la place des hôtels, des parkings et un ensemble commercial pour certains touristes plutôt désaffectés. La visite de Hiérapolis est souhaitable d’un point de vue archéologique. Une cité antique fondée au IIe siècle av. J.-C., elle se développa grâce à l’exploitation de ses sources thermales. Le site de Thermessos, perdu dans la montagne, abrite également un amphithéâtre, des ruines de temples et des tombeaux géants. La visite de Pamukkale est donc incontournable si vous allez en Turquie.